8.1.19

Il est venu le temps, il est venu,


De poser mes valises quelque part quand on a réalisé du fond de soi que l'on était "maître de sa vie". Les projets associatifs sur de bons rails ont permis de voir plus loin et tout ce que l'on a en soi de bon à explorer pour continuer à vivre de son chemin créatif, porteur d'espoir, de renouveau. Incarner ce changement et le mettre en relation avec le monde, avec l'autre. Faire voir le jour à des projets d'écriture, cette écriture que j'aime temps et qui fait partie de moi. On a qu'une seule vie pour être, et ne passer à côté de rien, surtout pas de ce que l'on est.
J'ai aussi très envie de retrouver ce blog comme un journal, un lien, un lieu virtuel certes mais un espace de rencontre avec l'extérieur, l'ailleurs, le près, le loin, parce que c'est un outil que j'aime, qui m'est familier et de par lequel, j'ai rencontré des êtres qui comptent vraiment dans ma vie.

N'hésitez pas à m'y laisser des commentaires, à le faire vivre de vos remarques, j'attache une grande importance à cet échange.

5.1.19

L'année nouvelle, l'année tendre,


Une année vient de se terminer, une autre commence pleine d'espoirs, d'envies, de questionnement devant les chemins à prendre ou à laisser de côté.

Etre l'auteure de sa vie est le dessin que je crée depuis toujours : "dans ma peau éthique", n'est pas juste un slogan à l'emporte pièce mais bien mon chemin de coeur, mon guide dans ce monde qui m'effraie si souvent. Les gens qui me côtoient me perçoivent souvent comme une femme forte, je ne le suis pas, c'est seulement qu'il me semble que la seule façon de survivre à la face destructive de l'humanité et d'y donner toute mon énergie, celle qui aime et qui regarde le monde avec douceur.

Avec douceur, c'est comme ça que je vais me regarder et aborder la vie en 2019 et si quelqu'un me lit quelque part, c'est aussi ce que je vous souhaite pour cette nouvelle année, beaucoup de douceur et de chemins fleuris.

19.11.18

Le temps passe

Après le printemps, l'été puis l'automne et bientôt l'hiver.
Le temps passe comme nous le construisons, mes projets personnels avancent dans ce projet collectif que j'ai engagé il y a 2 ans maintenant par le biais d'un travail associatif : Les coloriés

Les coloriés c'est au départ un lieu qui m'a permis de me remettre au travail artistique et de rencontrer des artisans et des artistes dans ma petite ville de La Réole.
Soutenue par le dispositif départemental PLACE à l'emploi culturel et artistique, j'ai avancé discrètement mais sûrement, en cumulant dans ce parcours des formations et des rencontres enrichissantes.

Ce lieu est rapidement devenu, un point de vente collectif et une galerie où s'expose des artistes locaux mais pas seulement, des personnes que la vie m'a donné la chance de rencontrer et dont j'apprécie le travail et la générosité.

Cet été, avec le soutien de la commune, Les coloriés ont pu ouvrir une deuxième boutique éphémère. Cette nouvelle expérience nous a permis d'étoffer le collectif, de faire de nouvelles rencontres, de consolider des liens déjà existant avec des artistes du territoire. Et dans l'ombre d'un travail de fourmi, nous effectuons un chantier de titan ! Oui de titan ! Car c'est presque de volonté surhumaine qu'il faut faire preuve pour partant de presque rien vouloir voir fleurir la vie. Parce que nous savons que cette force et volonté créatrice, artistique, culturelle nous est absolument vitale, et que pour avancer dans ce quotidien toujours plus lourd, il nous faut ouvrir des fenêtres vertueuses sur des prairies et des "lendemains qui chantent".

Vous pouvez soutenir notre projet associatif en adhérent à l'association MASCOT
5 € annuel ou plus, adressé à l'ordre de MASCOT 7 rue Marmory 33190 La Réole
Votre soutien valorise nos actions et il nous est véritablement précieux.